« Ishin Denshin »

以心伝心

Ton empreinte est présente en chacun de nous. Grâce à ta merveilleuse pensée positive, posée et créative, tu as su créer en nous un véritable trésor, un jardin d’abondance. Que ce soit par les arts martiaux, la cérémonie du thé, le théâtre No, les photos, ton attitude, et tout bonnement tout ce qui émanait de toi, tu as su transmettre autour de toi, a l’état le plus pur, le sens profond du « Budo ». Par tes actions, par ta façon d’être, par ta façon de faire partager les sensations, émotions, et les ressentis au-delà des mots, par ce que tu résumais si bien avec “Ishin Denshin”, tu as pu guider, semer autour de toi avec bienveillance, amour et respect.

Francis Senseï, merci de tous tes enseignements.

Tu n’es plus là, mais pour tes élèves qui ont eu le privilège de partager ton univers, tu nous enseignes encore.

Au vu de ta façon d’intégrer le « Budo » dans la vie quotidienne et de savoir « être » dans l’instant présent, il faut considérer la grande chance que nous avons eue de t’avoir comme guide, comme ami, comme Senseï.

Le lien de la famille et des racines est forte. Et comme un cerf-volant, même éloigné, ce lien perdure au-delà des kilomètres et des années aussi. De Madagascar à la France et retour à Madagascar, le cerf-volant a tissé une toile immense et créer tout un univers. Par ton enseignement du « Budo », tu as de même tissé des liens avec tes élèves, tes amis, au point que ce cercle d’amitié nous soude tous, grâce à toi ! O Francis Senseï, dans nos cœurs et pensées tu es et sera toujours avec nous.

Ce que tu as construit perdure, tu as apporté tellement de soleil et d’énergie autour de toi. Désormais il nous faut accepter ton absence physique et passer à une autre dimension, celle de ta présence, de ta force en chacun de nous, encore plus décuplée par ce que tu as su nous transmettre.

Nous te remercions et continuerons de te remercier toujours et encore.